Si vous êtes Community Manager (CM) ou encore Social Media Manager (SMM), vous êtes amenés à gérer quotidiennement un ou plusieurs réseaux sociaux,  que ce soit pour le compte d’une structure, d’une team, ou même d’un joueur esport professionnel. Pour se faire correctement, certains outils sont nécessaires pour le bon entretien des différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin …).

Voici donc un bref tuto en 6 points, qui vous permettra d’en apprendre davantage sur le système du community management.

 

NUMÉRO 1 : IDENTIFIER LE TYPE DE PUBLIC

Vous voulez être un Community Manager (CM) efficace ? Il est alors important de définir le type de public que vous désirez cibler. Attention à ne pas confondre les plateformes : Twitter sera par exemple destiné à un public déjà connaisseur, ou curieux, du domaine dans lequel vous êtes. Facebook sera quant à lui une aventure d’une liberté d’action qu’un Community Manager peut exercer, et vous permettra de toucher un nouveau public. Si vous gérez par exemple une page traitant de l’actualité Fortnite, Twitter sera l’endroit souhaité pour parler des dernières mises à jour, ou encore pour demander les pronostics gagnants de la prochaine Lyon Esport ou tout autre event Fortnite. Quant à Facebook, essayez de communiquer autour des sentiments, en demandant par exemple à votre public de choisir entre deux skins par le biais d’un sondage ou de réactions. Non vous ne rêvez pas, un bon Community Manager communique de façon différente sur chaque réseau social !

Une fois que vous aurez défini le type de public sur les réseaux sociaux, c’est l’heure pour vous d’opter pour le vouvoiement ou le tutoiement. Encore une fois, suivant le type de public, une méthode peut-être préférable à une autre. Si vous désirez lancer par exemple n’importe quel réseau social sous un angle de communication B2B (comme une agence évènementielle), le vouvoiement sera préférable afin de rester dans un angle professionnel auprès de vos futurs collaborateurs. À contrario, si vous vous servez par exemple de Twitter comme vitrine de vente, alors le tutoiement sera plus efficace dans votre wording publicitaire. Profitez de cet angle pour devenir un CM proche de votre public sur les réseaux sociaux !

 

NUMÉRO 2 : CONSTRUIRE SA LIGNE ÉDITORIALE :

Avant tout, il est important que vous compreniez ce qu’est une véritable ligne éditoriale sur les réseaux sociaux : elle consiste à répondre aux questions « quoi ? » et « comment ? » lors de la création de vos prochains posts. Le « quoi » vous fera réfléchir sur le contenu du message. Privilégiez également un visuel associé à votre post : le cerveau traite en effet 60 000 fois plus rapidement un message lorsqu’il contient une image ou un GIF, un détail qui fait la différence pour faire monter votre taux d’engagement en flèche. D’ailleurs en tant que Community Manager, vous savez que cette fameuse courbe d’engagement est précieuse !

À défaut de la forme, le « Comment ? », lui, va traiter du contenu brut de votre message : Quel ton allez-vous employer ? Allez-vous vous servir d’emojis pour accentuer certains points importants de votre message ? Le post va-t-il être créé dans un but informationnel, promotionnel ou afin de réagir à une actualité ?

Le Community Manager d’expérience connait la liste d’emojis comme sa poche ! Ce dernier est en effet universel et permet de véhiculer un sentiment.  En plus de contextualiser votre texte, quelqu’un ne comprenant pas votre langue pourra alors tout de même saisir l’intention du message envoyé sur les réseaux sociaux, ce qui rejoint le sens d’utilisation d’un GIF : retenez cette expression : si une image vaut mille mots, un GIF en vaut 10000. D’après un rapport officiel de Twitter, 93 % des vidéos Twitter sont regardées sur mobile. Il est donc important de marquer l’attention de l’œil de votre utilisateur avant qu’il ne scroll trop vite !

Tous ces points sont indispensables à traiter avant de poursuivre les prochaines étapes.

 

NUMÉRO 3 : ORGANNISER UN PLANNING ÉDITORIAL :

Maintenant que vous avez votre message type, il est temps pour vous de vous remuer les méninges du bon CM que vous êtes, afin de le poster au bon moment de la journée/semaine. Munissez-vous d’un tableur Excel par exemple afin de construire un planning hebdomadaire ! En second lieu. Les réseaux sociaux sont pensés pour les Community Managers : servez-vous des outils stratégiques qu’ils proposent afin d’analyser en profondeur votre activité et le comportement de vos abonnés sur vos différentes pages. Facebook, Twitter et Instagram proposent tous les 3 de très bons outils afin d’étudier de près le comportement de votre public. Si vous exploitez des réseaux sociaux un peu moins professionnels comme Snapchat ou encore Pinterest, vous allez devoir aller vers certains outils externes, qui vont vous demander, suivant l’utilisation que vous voulez en faire, d’acquérir une licence payante.

Enfin, transposez votre rôle de CM sur papier et  relevez les heures et jours de trafics importants ; faites en sorte de poster à ces moments-là ! Vos messages seront vus par davantage de  monde et auront moins de chances de passer inaperçus derrière des postes sponsorisés par exemple ! Ne perdez pas votre temps à chercher les jours de pointes sur Google. Le temps d’un Community Manager est précieux et les chiffres sont erronés pour la simple et bonne raison qu’il en existe une infinité suivant votre domaine d’action et votre public. À vous de varier vos posts pendant les 2 premières semaines afin de pouvoir en faire une analyse stratégique par la suite et repérer les temps forts de votre page. Demandez à un groupe de Community Managers, ils vous donneront pour la plupart ces quelques « règles » à suivre sur la gestion de vos réseaux sociaux :

  • Ne pas poster un message important pendant les heures de repas
  • Évitez de publier après minuit (sauf si vous êtes streamer et que vous savez que votre communauté sera réceptive aux heures tardives par exemple)
  • Évitez de poster avant 6h30 du matin (sauf si vous visez un réseau de boulangers)
  • Le lundi est souvent un jour creux pour la majorité des communautés. Concentrez vos messages importants à partir du mardi
  • Les publications des dimanches après-midi sont manquées par une part du public à cause de repas de famille ou de compétitions sportives.

 

NUMÉRO 4 : PROGRAMMER VOS PUBLICATIONS !

Bien que certainement évidente pour beaucoup d’entre vous, cette étape est une des plus importantes dans l’intérêt de vos réseaux sociaux. Le vendredi soir, prévoyez tous les posts que vous allez publier dans la prochaine semaine. Faites le wording, prévoyez les GIF ! Facebook dispose automatiquement de son système de programmation. Concernant Twitter, il faudra passer par « TweetDeck », une plateforme en ligne vous permettant de réunir plusieurs personnes sur le même compte Twitter, si vous êtes à la tête d’une poignée de Community Managers par exemple. Quant à Instagram, il est impossible de programmer quoi que ce soit. Je vous conseille donc de préparer vos posts à l’avance, et de ne pas le publier de suite, il s’enregistra donc en mode brouillon. Ainsi, au moment opportun, il vous suffira d’un clic pour le publier !

Programmer est primordial car la vie d’un Community Manager, par exemple, peut se retrouver très vite surchargée, et de façon imprévisible. Imaginez-vous : vous êtes en train de rédiger sur vos réseaux sociaux le post de la journée qui demande à votre communauté quel MMORPG elle préfère, et en même temps, Blizzard annonce officiellement sa prochaine extension de World Of Warcraft (ou WOW pour les intimes) ! Vous risquez de manquer cette information, qui est cruciale à votre domaine d’action, parce que vous étiez occupés. Certes, vous pourrez communiquer l’information plus tard, mais cette dernière aura déjà été reprise par d’autres CM, et adieu l’exclusivité !

 Si vous prévoyez vos posts une semaine en avance, vous aurez alors le temps durant la journée de réagir et traiter les actualités tombées au dernier moment, ce qui nous emmène au point numéro 5 ! Cela vous permettra également de ne pas publier de doublons si plusieurs CM gèrent une même page / réseaux sociaux.

comment utiliser tweedeck

 

NUMÉRO 5 : SOYEZ PERSPICACE ! 

Faites attention à ce qui vous entoure : beaucoup d’informations émergent des réseaux sociaux! Un CM doit savoir réagir aux tendances proposées par Twitter ou autres. Ne vous mettez aucune limite. Si tout le monde parle de l’Overwatch League, alors utilisez le hashtag associé et trouvez un moyen de le raccorder à votre domaine d’activité. Ce qui fera la différence entre les autres Community Managers et vous, c’est votre créativité. L’humour et les jeux de mots marchent par exemple très bien dans ce cas, attention cependant à ne pas en abuser pour ne pas perdre votre public !

De nombreux calendriers pensés pour les CM, et regroupant tous les évènements à venir de l’année, sont disponibles, allant du jour international du café aux fêtes importantes comme le 14 Juillet. Avec ça sous la main, vous êtes sûrs de ne rien manquer !

 

NUMÉRO 6 : L’HUMANITÉ AVANT TOUT 

Vous pensez que votre rôle de CM sur les réseaux sociaux n’est que digital ? Faux ! N’oubliez pas que c’est vous qui alliez construire l’image de votre organisation aux yeux du public. Plus vous réussirez à être proche de ce dernier, plus vous aurez un impact sur leur action à la consommation. Répondez aux messages privés, likez leurs réponses, entamer des discussions avec eux. Un vrai CM est aussi humain que n’importe qui. Ayez pour objectif de transformer votre public en une véritable communauté, qui sera prête à s’engager sur la quasi-totalité de vos publications. Vous gagnerez en sympathie, et serez vu autrement qu’une page d’entreprise !

 

BONUS : MODIFIEZ VOS LOGOS ET BANNIERES ! 

Le CM doit être polyvalent, et bien de débrouiller sur les logiciels de PAO !

C’est Noël ? Mettez un bonnet rouge sur votre logo. Halloween arrive à grands pas ? Assombrissez votre logo. Si vous jouez comme ça entre les évènements importants de l’année, votre public aura le sentiment que vous et votre organisation êtes encrés dans le temps, et surtout, toujours actifs sur les réseaux sociaux ! Attention cependant à ne pas changer d’identité visuelle trop régulièrement. Privilégiez les évènements nationaux afin de garder votre image de marque !


L'Interview

Fiche métier

Focus recruteur

EsportPresse - EsportPresse votre nouvelle presse Esport

EsportPresse est une presse spécialisée dans le domaine du jeu vidéo compétitif qui se décline sous plusieurs formes : articles, interviews, reportage et journal.Le principal but est de créer une presse...

N'hésitez pas à consulter un autre de nos tutos