Fiche métier : Monetization manager jeu vidéo, par Gaming Campus

Fiche métier : Monetization manager jeu vidéo, par Gaming Campus

Définition du métier

Si un jeu vidéo remporte un succès commercial, c’est parce qu’il a réussi à atteindre sa cible et générer des revenus. Une opération fruit de la stratégie menée, entre autres, par le monetization manager jeu vidéo

Son rôle : à partir de données recueillies et analysées, il établit des offres et produits adaptés qui permettront de récolter des gains additionnels. Un aspect économique devenu essentiel pour un éditeur puisqu’il en va de la rentabilité du projet et surtout, de la possibilité d’en financer d’autres.

Julien Millet, président du studio de jeu vidéo Realityz, montre à quel point ce métier est important et recherché :

« Avec l'augmentation des parts de marché du mobile et les nouveaux modes de consommation, c'est clairement un métier qui a le vent en poupe. En effet, les game as a service représentent une partie de plus en plus importante de l'industrie. »

Et pour établir des stratégies pertinentes, le responsable de la monetisation est capable d’évoluer dans ce marché, connaître les tendances, décrypter et anticiper les comportements des joueurs. Tout en allant en chercher de nouveaux.

Les missions à atteindre

Comment faire en sorte d’augmenter l’acte d’achat des joueurs habituels, tout en essayant d’en attirer des nouveaux ? C’est la question à laquelle doit répondre le monetization manager jeu vidéo. Pour cela, aux côtés des équipes produit, marketing et data, il met au point des solutions qui reposent sur une stratégie marketing globale, à savoir : 

  • Étudier les données des joueurs 
  • Concevoir des offres promotionnelles et des événements dans le jeu
  • Augmenter les revenus publicitaires
  • Proposer des micro transactions

« Pour monétiser un jeu vidéo, il faut comprendre à la fois les éléments de marché (typologie des joueurs, âge, habitude de dépenses…), mais également les attentes de la communauté. Cette monétisation se fait souvent sur une durée d'usage qui peut être longue, il est donc important de savoir à la fois intégrer les données économiques, mais également les données gameplay. C'est cette double culture qui est souvent la plus difficile à développer », souligne Julien Millet.

manager en monétisation devant un écran de téléphone portable

Les compétences essentielles

Un éditeur demandera à ce que le monetization manager jeu vidéo puisse répondre aux objectifs définis durant toute la période d’exploitation du jeu. Il doit être capable d’appliquer ses compétences en conséquence, telles que :

  • Récolter, analyser et utiliser les données
  • Comprendre le game design
  • Comprendre le marché
  • Connaître le marketing digital et mobile
  • Savoir acquérir des nouveaux joueurs
  • Fédérer les communautés

Les qualités humaines incontournables

Occuper ce rôle, c’est prendre conscience des enjeux, et donc savoir les atteindre. Dès lors, il faut être bien armé et avoir des qualités humaines singulières comme :

  • La passion du jeu vidéo
  • L’esprit d’analyse
  • Le sens de la rigueur
  • Le leadership
  • Le sens de l’organisation

Les études idéales

Un Bac économique ouvrira les portes des formations en marketing, commerce ou communication. Le mieux étant de faire le choix d’une orientation en école spécialisée en management du jeu vidéo. De quoi obtenir l’enseignement nécessaire pour appréhender ce secteur. 

Le choix de la formation

« Le modèle “free to play” connaît une croissance qui ne cesse de s’accélérer et il est difficile de recruter des professionnels de la monétisation en France. Il faut parfois les recruter à l’étranger comme en Finlande, pays réputé pour cela », précise Ben Kaltenbaek, CEO de Revolt Games, studio éditeur du jeu vidéo Neopolis Game.

G. Business se révèlera donc être une formation de choix. L’école permet de suivre un Bachelor Management & Business, option jeux vidéo et esport. Une formation accessible après un Bac ou en admission parallèle d’une durée de trois ans. Au programme : marketing, développement commercial, gestion et communication. Et des stages en entreprises.

Ensuite, le MBA Management jeux vidéo et esport permet d’atteindre un niveau Bac +5.  Accessible après le Bachelor G. BS ou en admission parallèle (après un Bac +3 ou Bac +4 validé), il prépare à des postes à responsabilités avec un tronc commun et une spécialisation en marketing, communication et transformation digitale du jeu vidéo. Stages et alternance complètent les deux années de formation.

Le salaire envisageable

Un poste de monetization manager jeu vidéo junior pourra gagner près de 40 000 euros brut annuels. Un salaire qui grimpera à plus de 70 000 euros en fonction de l’expérience et de l’employeur. 

Les possibles évolutions

Le monetization manager jeu vidéo est capable d’évoluer à d’autres postes au fil des années et des envies. Il peut prendre des responsabilités dans des entreprises du jeu vidéo ou non, comme devenir directeur marketing. 

En résumé

Lors de l’exploitation d’un jeu vidéo, le monetization manager jeu vidéo est en charge de récolter des revenus supplémentaires en mettant en place des services et offres ciblés et optimales. Pour y arriver, il utilise les données d’utilisateurs, et part en quête d’en acquérir de nouveaux.

Monétization Manager devant un tableau de suivi